Hérik Meyer nous fait un petit film au GH1 de Lyon sous la neige

Hérik fait partie du « G Maniaks Fan Squad » … Pocesseur d’un GH1 depuis longtemps nous nous sommes rencontré via le net pour découvrir ensuite que nous avions des amis en comun. Technicien polyvalent et et artiste talentueux, il fait partie de cette génération de Talents qui préfigurent d’une nouvelle ère. Il a digéré la technique et n’a pas peur de s’aventurer sur les terrains de la prise de vue à la post-production. Son univers est très sympathique et la qualité de ces films excellente. Depuis quelques jours il neige un peu partout en france. L’occasion pour Hérik de nous faire partager quelques prises de vues sympathiques de notre jolie ville sous les flocons.

Je vous invite a aller voir sa page VIMEO

En attendant on a commencé à parler de l’utilisation du GH1 dans des conditions un peu limites comme le froid et la neige en particulier ce matin sur FaceBook. Du coup l’idée est venue de donner quelques conseils.

à ma connaissance il n’existe pas de house de protection pour le GH1 mais on peut utiliser des modèles assez standards pour les autres réflex. Ou encore un sac étanche comme ça
http://www.camerasunderwater.co.uk/ewa_marine/slr/housings.html#ua

Les conseils basiques sont :

Conserver les batteries au chaud dans une poche près du corp car elles se vident plus vite en basse température.
protèger son appareil entre chaque prise de vue et glissez le aussi au chaud sous votre manteau.

Hérik précise qu’en plus des précautions habituelles liées au tournages dans le grand froid :

« Moi je rajouterai qu’il faut surtout laisser l’appareil remonter doucement en température dans sa sacoche lorsque que l’on passe du froid au chaud sinon attention à la condensation. »

Publicités

9 réponses à “Hérik Meyer nous fait un petit film au GH1 de Lyon sous la neige

  1. Bonjour,

    J’ ai vu effectivement cette vidéo il y quelques jours sur Viméo, elle est superbe.
    Je trouve le noir et blanc bien choisi.
    Sinon merci pour les conseils contre les grands froids 😉

    Stéphane

  2. Merci pour l’ajout sur ton blog et merci pour la présentation élogieuse.

    Pour les conditions de tournage en extérieur dans des conditions climatiques peu favorables (mais pas apocalyptiques) je vais voir si y’a pas moyen de bricoler une housse de protection en plastique transparent pour garder plus facilement un oeil sur les réglages.

      • Malgré mes précautions, samedi, alors que la température marseillaise était sans doute en dessous de -10°C au sol à cause des 100km de vent sur le port, j’ai sentit la bague de mon petit pancake 20mm devenir tout raide…enfin de toute façon mes doigts aussi je ne les sentais plus, et on à pas put prendre la mer à cause du vent, alors tournage prévue remis à plus tard, mais je vais quand même tenter un houssage à base d’un plaid en polaire et d’un vieux k-way…à noël…l’occasion de rendre visite à mamie…et de lui demander de faire un peu de couture 🙂

  3. Ha oui pas mal le coup des charlottes.
    Ce matin je serait bien parti au bord des étangs gelée pour photographier / filmer une 20 aine d’ oie de passage, mais je crain trop pour le matos vu le temps…
    C’ est clair qu’ on est vraiment soumis à la météo …

    Stéphane.

  4. Perso je travaille beaucoup en conditions « hostiles » (sable, embruns, humidité….. ) et j’ai souvent utilisé du gaffer et /ou élastiques associé à des sacs de congélations.

    Ne pas oublier de mettre un sachet de silicagel ou du riz dans un sachet de thé pour l’humidité.

    Jusqu’à présent je n’ai jamais eu de soucis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s