NAB J-6 … réflexions sur les tendances de cette édition 2011

 

 

 

Je m’envole dans quelques jours pour Las Vegas, grace au soutien de mon partenaire de toujours Jean Philippe Mariani de la société ATREID que j’accompagne depuis maintenant 5 ans dans cette aventure. Parce que oui le NAB c’est une aventure, le salon respecte parfaitement le gigantisme à l’américaine ces milliers de mettres carrés au service de tout ce qui fait et fera l’image de demain. Dans ce post, je ne parlerai pas de caméras ( pour une fois😉 )

Cette année pour moi sera l’année du 4K, même si la 3D sera encore plus présente elle risque d’être quelques peut banalisée. Le 4K avec l’offensive acharnée de Texas Instrument pour upgrader les projecteurs DLP dans les salles de cinéma depuis quelques semaines. Barco vient même de lancer le « 4Kfest » opération un peu mystérieuse qui sera dévoilée sur le net.

Mon point de vue est que dans l’avenir proche le 4K est au delà de la 3D une véritable solution pour créer une nouvelle attractivité au cinéma. La frontière entre le 2K et notre télévision désormais HD il ne subsiste que quelques pixels … Sony semble aussi miser à fond sur ce nouveau format qui va assez rapidement équiper les salles car un grand pourcentage des projecteurs 2K déjà installés peuvent être mis à jour. Sony étant l’un des rares constructeurs a avoir fait le choix du 4K dans un projecteur D-Cinéma il y a déjà quelques années, cette année devrait voir l’arriver d’une camera 4K.

J’avais dit que je ne parlerai pas de camera, mais c’est quand même assez drôle de constater que le 4K s’impose cette année, que ARRI avec son Alexa est positionné sur du 2K et que au moment ou Sony risque de présenter sa camera haut de gamme 4K RED vend déjà des caméras 5K depuis le mois de décembre.

C’est aussi au niveau du monitoring que les choses vont bouger, les écrans 4K sont peu nombreux pour le moment.

Ce NAB devrait être aussi celui d’un grand chambardement. Même si la pomme se réveille comme c’est supposé en nous proposant une nouvelle version « révoltionaire » de Final Cut Studio, il semble que la concurence qui a pris un peu d’avance l’an dernier ne va pas se reposer sur ses lauriers. Avid a surpris l’an dernier en validant le ProRes comme Codec dans Media Composer 5 et le support du Matrox MXO mini comme interface de sortie HD pour le monitoring. Ces derniers mois c’est le tour du AJA IO Express de se voir validé par Avid avec une version de média comp. estampillée 5.5 …

Si on suit cette logique il ne faut pas être devin pour supposer que la marque violette pourrait libéraliser les interfaces d’entrée sorties et faire comme ils ont fait pour l’audio avec le « ProTools Native » désolidariser le Hard du Soft et ne plus imposer de Hard maison serait une bonne façon de couper l’herbe sous le pied du pommier et de récupérer quelques pourcentages de part de marché.

Reste à savoir si le gens de la pomme vont se soucier ou non des professionnels. Il faut dire que la rogne est grande, la derniere mise à jour de Final Cut Studio a été perçue pour beaucoup comme un « os à ronger » et que nombreux sont ceux qui se sentent lésés. Le fossé technologique est grand désormais que ce soit AVID ou même Première pro de chez ADOBE sont nettement plus en avance techniquement. Il semble que de nombreux professionnels soient aggacés par le fait qu’Apple se soit plus concentré sur les iPhone et iPad ces derniers temps délaissant un peu le marché des pros. Abandon des serveurs, logiciels pro à la traine et peu innovants, autant dire que si on ne nous cloue pas le bec en nous sortant une solution ultra innovante on va avoir du mal a rester fidèle.

Il fut un temps ou les professionnels faisaient office de vitrine prestigieuse pour Apple puisque nous étions les seuls préconisateurs de solutions pommées auprès du grand public. Aujourd’hui c’est l’iPhone qui attire les consommateurs vers le Mac, la donne à changée, mais n’oublions pas qu’il y a 12 ans c’est à la suite d’annonces de l’arrêt du développement de AVID sur la plateforme mac qu’est né Final Cut Pro … Je suis d’un naturel optimiste et je pense que la belle surprise va arriver … Steuplé oh grand digital gourou, Oh Steve, déconne pas, ne nous laisse pas tomber ou le courroux des fans de la première heure risque d’être terrible !😉

Par contre là ou la pomme va nous surprendre c’est avec cette nouvelle technologie thunderbolt … un grand nombre de périphériques dédiés à nos métiers va poindre le bout de son nez, et ça c’est croustillant !

 

4 réponses à “NAB J-6 … réflexions sur les tendances de cette édition 2011

  1. Bonsoir,

    Je crois qu’il y a une petite erreur dans l’année du titre😉
    Je suis d’accord avec l’article, je pense aussi que cette édition du NAB va être forte en annonces et rebondissements pour nos métiers.

    • Merci, j’ai corrigé … ça m’apprendra à rédiger ce genre de choses à cette heure ci … en effet ce NAB 2011 s’annonce être un grand cru.

  2. Le 4K a t il une réalité économique européenne ?
    La post-prod 4K (FX, étalonnage, finnishing) a un cout pour un nombre ridicule de salle de projection équipée 4K !
    Seul des productions européennes visant exploiter leur film aux US ont intéré à tourner et post-produire 4K
    Le 8K est aussi en exhib sur les salons depuis 5/6 ans par les japonais et ils évitent de montrer des plans de visages même d’une ado tellement l’image est définie😉 Bref une course pas très utile.
    Content que les HDSLR amène une nouvelle vague de créateurs indépendants.

    Espérons que Blackmagic sorte un module de capture thunderbolt pour les nouveaux macbookpro
    idem pour AJA et leur DD Kipro pour un ingest plus rapide vers la station ou le serveur de stockage.

    Merci pour le suivi du salon sur ton site et celui atreid.com

    • Votre analyse est inéressante mais je croisnéanmoins que le cinéma a besoin de se différencier de la télévision HD et que le 4K est une porte de sortie intéressante et moins « évènementielle » que la 3D. Les Laboratoires et les gros prestataires essayent de nous faire croire que c’est plus cher de faire du 4K, alors certes oui … un peu plus cher, mais pour combien de temps encore ? La différence en salle est vraiment intéressante en tout les cas et même si 2K c’est déjà très joli … bref tout ça va prendre encore un peu de temps mais la réelle transition de l’argentique vers le numérique sera plus fluide en 4K à mon avis et rebutera moins certains chef opérateurs.

Les commentaires sont fermés.